Pêche à Embrun et dans les Hautes-Alpes

mailbox3.gif (2669 octets)

 

visiteurs

645%5Fbbb2.gif (3550 octets)

météo embrun
GALERIE PHOTOS ACTUALISEE

galerie photos plus rapide !!!! photos plus rapides !!!!

 

accueilsaisonconseilsphotosmes coinslacsmaterielcarteslienspaysages

carnet de pêche 2006

 

18/04/2006  J'ai  reçu le brin de la shogun et l'addition est sévère à savoir 122 €. Je ne peux pas pêcher alors que je suis en vacances car je me suis fait une entorse dorsale. Le comble ! Je suis retourné me promener le long de la Durance, celle-ci est marron et la fonte des neiges a grossi le lit de la rivière. Deux pêcheurs s'y trouvaient mais aucune prise de leur part. J'espère pêcher bientôt en fin de semaine dans le briançonnais : chose rare. Depuis samedi 15 avril, la pêche aux leurres est autorisée sur le plan d'eau d'Embrun.
08/04/2006 (9h30-11h30) Comme mon deuxième brin n'est toujours pas arrivé, je décide d'aller pêcher en Durance avec ma petite daiwa Jupiter de 120 cm avec un grammage de 1-10 grammes. Le temps est beau mais le vent s'engouffre dans le lit de la Durance. Je pêche une heure en ayant perdu deux cuillers  1 et 0. Je pense être maudit quand je décide de mettre un rapala plongeant de 3 cm, colori perche. Je lance le long du bord où la Durance est calme. D'un coup, je ressens un coup violent dans ma canne, la truite a mordu je sais tout de suite qu'elle est grosse vu les tirées qu'elle impose à ma canne. Je la vois elle est belle et essaie de se libérer. Je décide de ne pas la prendre en photo vu que mon fil est du 14/100 ème et la ramène après une lutte inégale au bord. Je n'en reviens toujours pas ! C'est une magnifique truite fario souche méditerranéenne ( sic François Longepierre de Pêche Soleil) qui " n'a jamais vu le lac, c'est une authentique fario comme on n'en prend rarement dans sa vie de pêcheur. Je suis heureux de voir qu'elle mesure 53 cm et pèse 1.6 kg (authentifié par Pêche Soleil).
04/04/2006 (14h-17h) Temps dégagé avec vent soutenu. Retour aux Eygoires sans réussite. Pas de poissons, c'est une chose acceptable, perdre deux leurres aussi mais casser sa canne Daiwa Shogun à 300 €uros c'est vraiment inacceptable. J'ai lancé, perdu un leurre. Je change de leurre pour un rapala plongeant  j'accroche et je tire légèrement et là un crac horrible et je vois le deuxième brin à l'eau. Je décide sous les yeux de ma fille de rentrer dans l'eau pour le récupérer.  J'ai de l'eau jusqu'aux cuisses mais j'y arrive. Hélas le brin est irréparable et devrait me coûter la moitié du prix de la canne. Il y a des jours où je devrais aller travailler au lieu de faire grève !
02/04/2006 (15h-18h) Beau-temps. J'ai pêché en contrebas de la nationale près du camping avec de très nombreux lancers tous infructueux.
01/04/2006 (9h-11h) pêche difficile sous une pluie glaciale. Pas de poissons. Pêche sur la rive du Riou-Bourdou avec des cuillers ondulantes et tournantes.
26/03/2006 (14h-18h) Rien. Absolument rien. Pas d'activité autant des poissons que des pêcheurs qui ont déjà déserté le coin. Selon François de Pêche Soleil, trois brochets ont déjà été pris. Le meilleur devra arriver ...
22/03/2006 (13h-18h) Belle après-midi avec une prise : une truite fario de 25 cm qui avait décroché une fois en se mettant sur le ventre. Prise vers 14h puis pêche sans succès sur tout le bord du lac.
19/03/2006 (14h-17h) Malgré un temps maussade, sortie de pêche en famille sur le lac de Serre-Ponçon avec pêche aux leurres. Aucune activité, pas de touche. Vent modéré avec éclaircie en fin d'après-midi.
18/03/2006 (10h-13h30) Les samedis se suivent et ne se ressemblent pas. Malgré un nombre de lancers considérables avec tous les leurres à ma disposition, je n'ai aucune touche et vu aucun poisson. J'ai bien essayé aux piles du Pont de Savines avec une cuiller ondulante : rien ! Ce n'est que partie remise.
11.03.2006 (9h-15h): L'ouverture 2006 s'est déroulée dans de bonnes conditions météorologiques malgré des chutes de neige dans la nuit. J'ai fait l'ouverture au Lac de Serre-Ponçon côté route de Barcelonnette aux Eygoires à partir de 9 h00. Avec une seule canne, ma Daiwa Shogun et une armada de leurres (rapalas, cuillers de toutes sortes et leurres souples). Après plus de trois heures sans touche, je m'arrête dans une petite anse protégée du vent et lance plus fois une cuiller vaironnée et une truite la suit  jusqu'au bord sans la toucher. Je décide de mettre une cuiller n°3 super vibrax (colori truite). Suit une dizaine de lancers en laissant la cuiller touchait le fond; je ramène très lentement et là j'ai de plaisir de sentir la truite tirer vaillamment. Je prends quelques clichés dans l'eau et me dépêche de la sortir de l'eau. J'insiste une dizaine de minutes pour sortir une deuxième légèrement plus grosse. C'est sur que ce ne sont les prises du siècle mais ne pas rentrer bredouille d'une ouverture ne m'était pas arrivée depuis belle lurette.

 

archives : saison 2001 saison 2002

Votez pour ce site au Weborama

18/04/06 17:55:43

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Copyright knix 2000-2006. Ecrire.